Les résultats des ventes aux enchères de chevaux de mai en formation

décembre 20, 2020 Non Par Carole


152 têtes ont été vendues pour un total de 1 118 664 000 yens japonais (plus de 9,42 millions de dollars), soit 2,7% de plus que l’an dernier.

27 mai. Vente aux enchères de Barretts. Etats-Unis

27 mai à l’hippodrome Wood-Mar Aux États-Unis, une journée de vente de mai Barrets a eu lieu, mettant en vedette 105 chevaux de deux ans à l’entraînement. Le lot le plus cher était l’étalon gris de Candy Ride et She’s Sensational de Point Given. Il a été acquis par Kalim Shah pour 290 000 dollars. Ce n’est pas la première fois que le fils de Candy Ride entre sur le ring – il a été acheté par un camion lors d’une vente aux enchères de Keeneland pour 140000 et a changé de mains à nouveau ce printemps lorsqu’il a été acquis par Stephens Thoroughbreds pour 245000 $. Maintenant, lui, avec les autres chevaux du Shah, ira voir Bob Buffert. Au total, 63 têtes ont été vendues, pour lesquelles 2 597 400 dollars ont été payés.

Candy ride

23-24 mai. Kentucky, États-Unis.

Fasing-Tipton Midlantic Two-Year-Old in Training Sale, précédé de galops. En deux jours, 337 chevaux déclarés sur 598 ont trouvé de nouveaux propriétaires. Le produit total en deux jours était de 23 136 400 $ et le prix moyen par cheval était de 68 654 $. Par rapport à l’année dernière, le prix moyen a diminué de 22,7%. Le cheval le plus cher de la vente aux enchères était une pouliche d’Oncle Mo et Dream Street de Tale of the Cat, vendue à Chester Brooman pour 1 000 000 $.

Conte du chat

Hippodrome de Sapporo (Japon) a organisé la vente de formation Hokkaido, pour laquelle 259 enfants de deux ans ont été proposés. Le lot le plus cher était la jument Rulership bay de la première offre du fils du roi Kamehameha, gagnant des Queen Elisabeth II Stakes, achetée par JC Company pour 46 millions de yens (418 182 $), établissant un nouveau record d’enchères. Au total, 152 têtes ont été vendues pour un total de 1 118 664 000 yens japonais (plus de 9,42 millions de dollars), soit 2,7% de plus que le montant de l’année dernière, malgré le fait que le catalogue ait été réduit de 13%. Le prix moyen par cheval était de 5 400 000 yens.

Lisez aussi:





Source link