Les athlètes russes ne pourront concourir sous le drapeau du pays que le 16 décembre 2022

Les athlètes russes ne pourront concourir sous le drapeau du pays que le 16 décembre 2022

décembre 18, 2020 Non Par Carole


Les athlètes russes ne pourront concourir sous le drapeau du pays que le 16 décembre 2022

Le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) a statué sur le différend entre l’Agence Mondiale Antidopage (AMA) et l’Agence Antidopage Russe (RUSADA). Selon une décision de justice, les athlètes russes ne pourront jouer sous le drapeau du pays que le 16 décembre 2022.

Une audience sur l’affaire a eu lieu à Lausanne en novembre, mais la décision n’a été rendue publique que le 17 décembre.

Le Comité exécutif de l’AMA a recommandé de priver RUSADA de son statut de conformité avec le Code mondial antidopage et de suspendre pendant quatre ans les athlètes russes de participer à des compétitions internationales majeures pour avoir manipulé la base de données du Laboratoire antidopage de Moscou. Le TAS a réduit la peine à deux ans. Au cours des deux prochaines années, les athlètes russes pourront participer à des compétitions majeures sous un drapeau neutre, tandis que la Russie pendant cette période ne pourra pas accueillir de tournois internationaux.

La RUSADA doit verser à l’AMA une contribution de 1,27 million de dollars en compensation des dépenses engagées par l’AMA entre janvier 2019 et la date de la décision. Les sanctions introduisent également une interdiction de l’organisation des Championnats du monde et des Jeux Olympiques en Russie, mais ne s’appliquent pas aux compétitions continentales. À l’été 2021, la Russie accueillera les matches de l’Euro, en 2022 – la finale de la Ligue des champions.

Auteur: Rédaction



Source link