31 activités pour vous et votre cheval

décembre 4, 2020 Non Par Carole


Pour qu’un cheval fasse bien son travail, il doit l’aimer, s’y intéresser et être orienté vers l’humain.

Les chevaux, comme les gens, peuvent bien exister, faisant des affaires ennuyeuses, difficiles et pas intéressantes, mais réelles potentiel ne sera jamais révélé.

Chaque cheval est une personnalité, unique, avec son propre caractère, son tempérament et ses préférences.

Les chevaux ont besoin société du chevalmais ils ont aussi besoin société de personnes… Tous les chevaux ne seront pas heureux si nous les laissons sortir pour toujours dans le troupeau dans les pâturages. Parce qu’il y a des chevaux qui aiment travailler avec les humains.

Votre tâche, en tant que cavalier, est de trouver un métier pour le cheval qui apporter à elle plaisir et aidez-la à s’ouvrir.

Les chevaux, comme les humains, n’aiment pas faire de même travail monotone à chaque fois.

Que vous prépariez votre cheval au saut d’obstacles, que vous pratiquiez le dressage ou que vous vous entraîniez pour les courses, vous aimez coach compétent, vous devez absolument ajouter quelque chose à vos entraînements de routine Nouveausans vous boucler avec le cheval dans la même leçon à chaque fois.

Des chevaux comme explorer, donnez-leur la possibilité de le faire.

Les mini-tâches ci-dessous vous aideront, vous et votre cheval, à communiquer, à augmenter l’intérêt du cheval à travailler avec vous et à le rendre plus audacieux, plus intelligent et plus confiant en vous.

  1. Devenez explorateurs: prenez un cheval sur la voie et allez là où vous n’êtes pas allé auparavant. Le coin le plus éloigné de la zone stable, le jardin inexploré et le champ voisin sont parfaits pour cela.
  2. « Traîner » avec votre cheval: ne lui demandez rien. Prenez une chaise, une couverture, un livre intéressant et une tasse de café, asseyez-vous avec un cheval dans une levada ou dans un pâturage. Profitez de ne rien faire 🙂

3. Trouvez la friandise parfaite: de nombreuses personnes utilisent des friandises comme récompense au travail. Que ce soit juste ou non dépend de vous. Essayez de découvrir quelle friandise donne le plus de plaisir à votre cheval. Il peut s’agir de biscuits spéciaux ou de bonbons pour chevaux, d’une tranche de pomme ou de carotte. Évitez les morceaux de sucre.

4. Trouvez l’endroit le plus «griffant» sur le cheval: chaque cheval a un tel endroit. Le grattage calme le cheval et peut être une excellente option pour l’éloge pendant le travail.

5. Pique-nique: si le temps le permet, emmenez des amis et faites un pique-nique dans votre pâturage pour chevaux. Prenez des friandises pour eux aussi. Cela aiguisera l’intérêt des chevaux pour les humains. Allons-y sans barbecue 🙂

6. Jouez avec l’eau: les chevaux ont généralement peur de l’eau. Mais lorsque vous expliquez au cheval que ce n’est pas du tout effrayant, laissez-le jouer avec l’eau. Qu’il s’agisse d’un lac, d’une rivière ou simplement d’une flaque d’eau, donnez à votre cheval l’occasion de l’explorer comme il le souhaite.

7. Liberté: Essayez de travailler avec votre cheval en liberté, dans un troupeau, dans un pâturage ou dans une levada. Ne lui demandez rien de difficile, que ce soit comme un jeu. Vous serez intéressé de savoir si le cheval restera avec vous, ou ira au troupeau ou à l’herbe.

8. Tresser la crinière du cheval: les chevaux aiment quand la crête du cou et la crinière sont brossées. Essayez d’expérimenter des coiffures ou de simplement masser votre cheval, votre cheval se détendra et profitera à votre relation.

9. Stationnement: Apprenez à votre cheval à «stationner» à la borne ou à la chaise à partir de laquelle vous montez en selle. Faites-lui savoir que c’est le meilleur endroit pour rester immobile.

10. Apprenez à votre cheval à ramasser les objets que vous avez lancés. Ce jeu amusant, que beaucoup de chevaux adorent, peut être une astuce utile tout en travaillant. Nous avons tous laissé tomber des fouets ou des gants, n’est-ce pas?

11. Ancrage au sol: Un exercice occidental très utile qui apprend au cheval à rester immobile sans laisse. Si l’extrémité du cordon est au sol, vous ne pouvez pas bouger. Apprenez à votre cheval cette astuce utile, elle vous facilitera grandement la vie dans la vie d’écurie ou pendant l’entraînement, lorsque, par exemple, vous devez descendre pour disposer les bâtons.

12. Entraînez votre cheval à toucher les cordes. C’est un exercice simple, mais une peur écrasante pour certains chevaux. Assurez-vous que votre cheval n’est pas intimidé par le contact de la ligne sur toutes les parties de son corps, y compris les jambes, l’aine, la croupe, les oreilles et la tête. Répétez la même chose avec le fouet et le shambarrier. Votre cheval ne doit pas avoir peur des outils d’entraînement que vous utilisez.

13. Déplacez les jambes: demandez à votre cheval de marcher dans un petit carré de bâtons, de grimper sur un pneu rempli de sable ou d’une souche, essayez de le ramener en arrière dans une stalle ou une levada, demandez à marcher près d’un mur ou entrez dans une calèche. Vous devez être sûr que le cheval vous fait confiance et vous respecte, il fera donc tout ce que vous lui demanderez de faire.

14. Apprenez au cheval à abaisser sa tête du toucher à l’arrière de la tête ou du geste. Cet exercice calme le cheval et le rend très facile à mettre la bride.

15. Apprendre au cheval à reculer par rapport aux gestes l’aidera à apprendre à lire votre langage corporel et à devenir plus respectueux.

16. Remplissez les blancs. Nous avons tous de petits défauts apparemment insignifiants dans l’éducation de nos chevaux: lève la tête tout en mettant la bride, donne de mauvaises jambes, ne pénètre pas dans l’écurie, des rats en distribuant de la nourriture, des secousses en marchant sur le mors. 99% des propriétaires de chevaux, malheureusement, ne vont pas résoudre ces défauts dans leur éducation, disent-ils, il le fera, car rien de critique ne se passe. Mais c’est une grave erreur. De petits problèmes insignifiants, de grands et importants problèmes surgissent. Prenez le temps de remplir les blancs.

17. Apprenez à votre cheval à donner des pieds à partir du geste. Si votre cheval donne de bonnes jambes, il apprendra rapidement cet exercice et vous donnera bientôt une jambe en marchant vers lui et en pointant votre doigt.

18. Parcours d’obstacles: Construisez un parcours d’obstacles pour votre cheval. Vous avez probablement des palettes, des toiles cirées, de vieux pneus, des tapis, des bidons ou des barils inutiles. Construisez-en une voie d’agilité, vérifiez à quel point votre cheval est courageux.

19. Apprenez à votre cheval utile Trucs: Il y a beaucoup de trucs mignons que tout le monde apprend à un cheval: baiser, oui / non, pas espagnol, arc, stylisme. Apprenez à votre cheval astuces de gymnastique et des exercices – trapèze, flexions latérales, crunch correct et doux, apprenez-lui à vous donner des jambes pour des étirements et des massages.

20. Procédures vétérinaires sans stress: Apprenez à votre cheval à tolérer normalement les vaccinations et les vers. Pour ce faire, vous devez réduire la sensibilité du cheval au type de seringues, à toucher son cou (sans aiguille) et à partir de la seringue anthelminthique, vous pouvez donner de la compote de pommes ou du porridge familier au cheval. Puis le jour de la course de vers, le cheval s’attendra à quelque chose d’agréable et ne résistera pas.

21. Apprenez à connaître votre cheval: Vérifiez les règlements vétérinaires pour les chevaux. Vous devez connaître la température normale du cheval, son pouls, être capable de remarquer les symptômes et, au moins en théorie, savoir comment prodiguer les premiers soins en cas de blessure, de colique ou d’enflure. Et aussi, assurez-vous de connaître par cœur votre trousse de premiers soins stable.

22. Fitness articulaire: Beaucoup de gens font du jogging avec leurs chiens. Pourquoi ne pas essayer cela avec votre cheval? Si votre cheval marche bien dans les mains, cela ne devrait pas être difficile.

23. Régime alimentaire: Passez en revue le régime alimentaire de votre cheval pour vous assurer qu’il reçoit ce dont il a besoin. Si possible, observez votre cheval pendant la journée, peut-être à une certaine période de la journée, il a déjà mangé sa ration, et le nouveau ne sera que dans quelques heures. Ça ne devrait pas être comme ça. Le cheval doit toujours avoir du foin et de l’eau librement disponibles.

24. Et danser? Les chevaux sont excellents pour lire notre langage corporel. Mettez votre cheval dans la bonne humeur quand il est joueur, joyeux et à votre écoute. Essayez de jouer avec elle.

25. Apprenez à dessiner à votre cheval: une activité très populaire maintenant pour ceux qui s’ennuient. Mais certains chevaux le font! Et ils aiment ce jeu.

26. Trouvez un jouet pour chevaux: le marché est rempli de divers jouets pour chevaux. Trouvez celui qui lui plaît le plus. Pour certains c’est une balle, pour certains un hochet avec du grain, certains aiment traîner un cône ou un ours en peluche, rouler un tonneau en plastique sur une levada ou jouer avec une branche. Les chevaux sont très créatifs, aidez-les à diversifier leur temps libre.

27. Incluez votre jouet préféré dans votre entraînement: Faites du cheval qui joue avec son jouet préféré un exercice. Il sera intéressant et agréable pour le cheval de faire ce qu’il aime déjà, et aussi d’en recevoir des éloges. Cela motivera davantage le cheval à coopérer avec vous.

28. Séance photo: maintenant une série de vacances arrive. Habillez-vous, prenez des photos, amusez-vous. De tels moments sont toujours rappelés.

29. Apprenez à votre cheval à gravir une colline: bûches, collines, grosses pierres, chanvre, bordures. Une fois que votre cheval aura confiance en vous et aura confiance en vous, il aimera cet exercice et vous le proposera chaque fois qu’il l’obtiendra. Mais il n’y a rien de mal à cela, cela encourage le cheval à explorer et le rend plus audacieux.

30. Organisez une rencontre. Chaque écurie a une équipe, alors pourquoi ne pas organiser une fête ensemble? Vous n’avez même pas besoin de monter à cheval pour faire cela. Vous pouvez faire un parcours du combattant pour passer le mors, vous pouvez essayer l’agilité en liberté, vous pouvez organiser un concours pour les costumes, les coiffures et tout ce à quoi vous pouvez penser.

31. Enseignez vos tours de cheval: vous vous souvenez, nous avons écrit sur les tours mignons juste au-dessus? Essayez d’apprendre à votre cheval à dire oui et non, à vous embrasser sur la joue, à vous donner des objets, à vous prosterner ou même à vous allonger. Vous aurez toujours quelque chose pour impressionner vos amis 🙂





Source link